fr nl en

Résultats et commentaires Paris Camembert 2010


En guise d’ultime préparation pour  le Tour de Suisse et du Giro 15 jours plus tard,  voici  une Classique Française à savoir Paris-Vimoutiers,
plus connue sous le nom de Paris-Camembert. En effet, c’est la ville du célèbre fromage français.
C’est chez Florence et Jean-Christophe en ce dimanche soir de printemps que se déroule cette épreuve au profil plat dans sa première moitié
mais fort accidenté dans sa deuxième moitié avec la succession de côtes.
.
Dans cette édition 2010, 5 managers sont présents au départ, à savoir :

Florence pour Team Sky avec Wiggins, Portal, Cioni, Vigano
Jean-Christophe pour Discovery-Channel avec Popovich, Rosseler, Steegmans, Zubeldia
Frans pour Rabobank avec Dekker, Nuyens, Weenig, Freire
Antoine pour les Bakugans avec Pozzato, Mc Ewen, Gusev, Ivanov
Denis pour Astana avec Scarponi, O’Grady, Tiralongo, Boasson Hagen
 

Et TOPpour le départ

Après un départ relativement calme, cela s’agite quelque peu avec des tentatives d’O’Grady et Rosseler au km 10,
de Vigano et O’Grady au km 20,
puis de Rosseler et Vigano au km 30.
Toutes ces tentatives qui ne comptent pas plus de 20 secondes d’avance échouent.
Par contre, celle de Steegmans (Jean-Christophe) au km 40, est plus  sérieuse, il compte une minute d’avance, mais il est seul et est finalement repris par le peloton. C’est autour de son collègue Rosseler de partir en compagnie de Scarponi.

Ces deux coureurs comptent 20 sec d’avance sur un trio composé de Vigano, Boasson Hagen et Nuyens. Le peloton pointe à 40 sec au km 50.
Celui-ci ne laisse pas faire les échappés et le regroupement est général au km 60. C’est à ce moment qu’Oscar Freire abandonne.

Les hostilités cessent jusqu'au km 80 au moment du démarrage de Vigano suivi de celui de Popovic.
Le peloton ne se laisse pas faire et suit, cela à une vingtaine de secondes.
L’australien O’Grady  aussi  jette l’éponge et rejoint son directeur sportif dans la voiture des Astana.
L’italien Pozzato des Bakugans en fait autant.
.
Le manager Antoine est furieux contre ses coureurs. Un a un, il leur passe un savon.
Il est vrai que depuis le début de saison, l’ensemble de l’équipe se traîne en queue de peloton.
Pendant ce temps, Popovich a rejoint Vigano en tête, mais ils sont repris directement par le peloton au km 90.
La course est  bridée.

Nouvelle tentative, cette fois c'est le Suédois Boasson Hagen qui part à l’attaque au 100 km.
Malgré ses efforts, l’écart stagne à 20 sec et à 10 sec d’avance sur le peloton.

De nouveau, c’est  un regroupement général au km 120 au pied de la première difficulté du jour.

Dans la montée, 5 hommes se détachent, à savoir Dekker, Rosseler, Steegmans, Zubeldia et Boasson Hagen.

Le peloton est seulement à 10 sec.

Les coureurs du groupe de tête s’entendent malgré la présence de 3 Discovery-Channel. C’est principalement Dekker qui travaille.
L’écart augmente à 20, 30 puis 50 et 1’ au km 150, au pied de la deuxième difficulté.
Dans celle-ci, le peloton éclate derrière et devant, Zubeldia attaque, Rosseler, Steegmans et Dekker sont à 10 sec,

B.Hagen rejoint par le français Portal à 20 sec, un premier peloton à 50 sec et le deuxième se trouve à 1’10 .
Dans la descente, Boasson Hagen chute et abandonne.
.
Devant deux groupes se forment à 20 sec d’intervalle. Dans le premier, Zubeldia, Dekker et Portal,

dans le second Rosseler, Steegmans et Ivanov qui est sorti du peloton dans la descente. Le peloton est à 50 sec.
.
Au 180 km, Les deux groupes de 3 se  fondent, et le peloton est à 40 sec.
.
Au début de l’ascension de la 3ème et avant-dernière difficulté, le groupe des 6 explose suite à une violente attaque d’Ivanov.
Le coureur des Bakugans, enguirlandé en début d’étape est déchaîné.
En moins de temps qu’il n’y paraît, celui-ci met déjà Dekker à 30 sec, Steegmans à 50, Zubeldia et Rosseler à 1’10, et le début du peloton parsemé à 1’20.
Les Discovery ont du mal en cette fin d étape et pourtant ils ont tous été à la pointe du combat tout au long de la journée.
.
Les voici tous au départ ce matin

Tandis que Portal coince et abandonne.
Dans la descente, au km 200, le Russe d’Antoine accentue encore son avance qui compte maintenant 50 sec sur le coureur de Frans,


1' sur le Belge de Jean-Christophe, dèjà 1’30 sur le duo et le semblant de peloton à 1’40. Abandon de Gusev.
...............
Reste maintenant la dernière difficulté à monter.

Tout le monde attend....le Russe de la Bakugan.

Une dame agée sur le bord de la route entends son petit fils :

Elle dit : Oui il est là!
Oui je le vois.

Où !!! répond le gamin étourdi

LA !!!! je te dis, le désignant de sa main tremblante.

Quoi !  il est déjà passé ?

OUI , répond-t-elle d'une voix dépitée.

Il va vite alors !

Oui, très vite, pas comme moi, ni comme toi :-)


Ivanov est survolté, il sait que la victoire est proche, il se défonce et en haut, Steegmans passe en 2ème  à 1’20,
un duo Dekker et Popovich à 1’30, Rosseler à 1’40. Derrière c’est la débandade à plus de 3’.
.
Dans la descente à quelques km de l’arrivée alors qu'à celle-ci, on attend,

Ivanov apparait enfin.
c’est le triomphe pour le coureur des Bakugan. Antoine exulte. Exulte tellement qu'il va au jardin et saute dans le bassin à poisson. Il revient vers nous et court au téléphone pour dire à Delphine (sa co-manager), l’exploit qu’il venait de faire.
Puis revient dans le jardin et saut de joie. Incroyable. Nous sommes  très contents  pour eux.
L'excitation est à son comble.
Car à l’autre bout du fil, Delphine (restée à la maison) éclate de joie et danse dans l’appartement. Fabienne n’en croit pas ses yeux.
Nous ne pouvons pas nous empêcher de rire, tellement la situation est  grandiose.
Quelle  joie et quelle ambiance. Super à toi, Antoine et bravo.
 

CLASSEMENT FINAL :

1. IVANOV (Antoine,Delphine,Manon) Bakugan

2. Dekker (Frans) Rabobank à 1'
3.Steegmans (Jean-Christophe) Discovery-Channel à 1'30

4.Popovich
5.Rosseler à 2’20
6.Vigano
7.Zubeldia à 2’50
8.Cioni à 3’10
9.Tiralongo
10.Weenig
11.Scarponi
12.Mc Ewen
13.Nuyens à 3’30
14 Wiggins à 3’40

ABANDONS :
Freire
O’Grady
Pozzato
Boasson Hagen
Portal
Gusev

Merci à tous.
Denis



Panier
votre panier contient 0 article
Prix total: 0.00 €
Espace Membre
Email:

Mot de passe
Vuelta 2018
C’est le troisième et dernier grand tour de la saison qui se c...

G.P de Wallonie, G.P.du Pièmont et Paris-Troyes 2018
En ce jeudi 4 octobre 2018 vers 19 h après de rude travaux, à...